top of page
  • kamondeveloppement

Algérie - Formation sur l'évaluation des politiques publiques de lutte contre la corruption

Dernière mise à jour : 31 août 2021


L’Algérie a été parmi les premiers pays signataires de la convention des nations unies contre la corruption, ratifiée le 25 août 2004. Dans le cadre de cet engagement, l’Organe National de Prévention et de Lutte contre la Corruption (ONPLC) a été créé en 2006. La lutte contre la corruption a été constitutionnalisée à l’occasion de la révision de la constitution en 2020 qui prévoit la création d’une haute autorité de transparence, de prévention et de lutte contre la corruption.


Pour consolider ses instruments et mesures de lutte contre la corruption, l’Algérie, à travers l’ONPLC, bénéficie de l’appui du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) dans l’élaboration de la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la corruption.


Dans ce cadre, le PNUD a mobilisé Koceila AMER, Expert international en gouvernance économique et financière et Président du cabinet KAMON Développement, pour assurer une formation sur l’évaluation de la stratégie et des politiques de lutte contre la corruption, au bénéfice des membres de l’ONPLC, des membres d'institutions de contrôle et de conseil (Cour des comptes, Inspection Générale des Finances, Conseil National Economique Social et Environnemental) et des cadres au rang d’inspecteur central et général de différents ministères.


La formation a permis aux participants de maîtriser les principales bonnes pratiques en matière de :

  • conduite de l’évaluation de l’action publique en général et de la lutte contre la corruption en particulier ;

  • détermination des questions évaluatives et les techniques d’élaboration et de mesure des indicateurs de lutte contre la corruption dans une démarche d’évaluation de politiques publiques ;

  • collecte et d’analyse de données notamment dans un environnement à faible production de chiffres statistiques et à faible qualité de gestion des données;

  • communication et valorisation des résultats de l'évaluation.

Les participants ont pu mettre en pratique les différents enseignements dans le cadre d'un atelier sur un cas d'étude "Suivi d’un programme d’éducation contre la corruption".


Cette formation et d'autres appuis participent à la généralisation de la pratique de l'évaluation des politiques publiques en Algérie. KAMON Développement est honoré de contribuer au développement des outils et méthodes de la bonne gouvernance aux cotés des autorités algériennes et de ses partenaires.

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page